Nouvelles

Les experts partagent la vérité derrière la baisse du taux de divorce

Les experts partagent la vérité derrière la baisse du taux de divorce

La génération du millénaire fait la une de beaucoup de choses, de la peur du mariage au choix de l'argent par rapport à l'amour. La raison derrière leur buzz de nouvelles actuel? Le taux de divorce national est en baisse constante et il semble que la génération Y doit le remercier.

Une analyse récente des données sur les mariages et les divorces réalisée par le chercheur Phillip Cohen de l'Université du Maryland révèle une réduction de 18% du taux de divorce dans le pays entre 2008 et 2018, rapporte le site d'information Slate.

Mais pourquoi ça? Les millénaires sont-ils trop concentrés sur YOLO, les soins personnels ou les maniaques sur des applications de rencontres pour sortir et se marier? Est-ce parce que leurs normes pour un conjoint acceptable sont différentes de celles des générations passées?

Poursuivez votre lecture pour découvrir comment trois experts ont expliqué le taux de divorce vers le bas.

1. La cohabitation mène à un oui ou à un non. avant. mariage

Vous en apprenez beaucoup sur les gens lorsque vous décidez finalement de vivre avec eux, et c'est pourquoi Alexandra Poolt, assistante sociale clinicienne agréée spécialisée dans la thérapie et les services de coaching de divorce, explique que c'est la raison principale derrière la chute du taux de divorce. Si les choses ne fonctionnent pas à la maison, les couples ne parviennent jamais à s'y retrouver.

«Pendant cette période de cohabitation, les individus en apprennent plus sur eux-mêmes et finissent par se séparer ou se marier», explique Poolt. «La plupart ont tendance à se séparer, car il y a moins de chaînes - financières et autres - qui maintiennent la relation enracinée.»

2. Les gens deviennent plus difficiles

Les applications de rencontres peuvent compliquer les choses en offrant aux utilisateurs une quantité impressionnante d'options. Le FOMO (peur de passer à côté) lorsqu'il s'agit de s'engager envers une personne est réel. (Dave en finance, c’est génial, mais le prince charmant pourrait bien se passer du pouce!) Par conséquent, les tripler vérifiez que le partenaire a ce qu’il cherche avant de s’installer.

En outre, Kryss Shane, travailleur social agréé et expert en relations LGBT, explique que les gens passent de plus en plus de temps à se connaître et à se construire une carrière avant de se faire avoir, ce qui se traduit par une évaluation plus poussée des partenaires potentiels.

«Les individus deviennent plus clairs sur ce qu'ils sont et ce qu'ils veulent d'un partenaire, dit Shane. «Cela se traduit par des matchs plus forts, ce qui conduit à moins de divorces."

3. Il n'y a pas autant de précipitation

Alors que les membres de la génération Y passent plus de temps à travailler pour eux-mêmes et à poursuivre leur carrière, l'idée de mariage et de fonder une famille leur semble moins urgente. Shane dit que beaucoup de gens ne se marient plus jeunes parce qu'ils ne se sentent pas obligés de le faire.

Cela se traduit par le fait que les gens ne se marient que parce qu'ils ont choisi, dit Shane, et non pas parce que des forces extérieures à la société le poussent à le faire. "Lorsque cela se produit, on passe plus de temps à apprendre les uns des autres avant de se marier", poursuit-elle, "afin de garantir une correspondance étroite avec les valeurs et les objectifs partagés."

4. Il y a des options autres que le divorce

Pour ceux qui sont marié, le divorce n’est plus toujours la première option lorsque les choses ne se passent pas comme prévu.

Le rabbin Shlomo Slatkin, conseiller clinique agréé et thérapeute diplômé d'Imago, affirme que les personnes sont désormais plus susceptibles d'essayer d'obtenir de l'aide avant de renflouer leur union.

Voir plus: Les femmes du millénaire ne sont pas surprises d'être responsables de la baisse du taux de divorce

«Les retraites de mariage et les autres programmes de mariage intensif prennent de l'ampleur, il existe donc une aide plus importante que votre session hebdomadaire typique», déclare Slatkin, «qui ne fera peut-être pas grand chose, même avec un thérapeute compétent.»

D'après l'expérience de Stalkin, il a constaté que des couples sur le point de divorcer remettaient tout en retraite, car la plupart des gens veulent rester ensemble. ils n'ont tout simplement pas les outils ", explique-t-il." Une fois qu'ils ont appris à grandir et à guérir, ils peuvent créer une relation saine. "